Options de carrières au Luxembourg

Luxembourg_City_Night_Wikimedia_Commons smallL’économie du Luxembourg a été soutenue jusqu’à la moitié du siècle dernier par, notamment, l’industrie sidérurgique. Mais dans les années 60, le pays a vu se réaliser une mutation de son marché du travail avec l’émergence de nouveaux secteurs comme l’industrie chimique ou celle du caoutchouc.

Désormais, le Luxembourg est surtout connu pour son secteur financier, en particulier les banques. Le pays est actuellement le second centre de fonds d’investissement au monde, après les États-Unis.

Avec l’économie mondiale qui est entrée dans l’ère du numérique, le gouvernement du Luxembourg a adopté une stratégie économique dont la finalité est d’attirer sur son territoire les entreprises proposant des services par internet comme Skype ou Amazon.

Le Luxembourg entretient en outre des liens commerciaux et financiers très étroits avec la Belgique et les Pays-Bas, et plus généralement avec tous les autres pays Européens.

À l’inverse des grands groupes mondiaux ayant installé leurs bureaux dans ce pays, on retrouve le milieu agricole, principalement constitué de petites fermes familiales. Si ce secteur vous intéresse, il faudra y regarder à deux fois avant de vouloir choisir le Luxembourg comme pays de destination. Le secteur tertiaire est en effet celui dans lequel vous aurez le plus de chance de trouver des opportunités de travail.

Dans le détail, il faudra s’intéresser au domaine de l’audiovisuel, des industries de pointe, du tourisme ainsi que celui des services aux entreprises. Le marché du travail du Luxembourg est en effet caractéristique des pays développés s’étant tournés vers le secteur financier.

Mais le Luxembourg est également connu pour son multilinguisme. Sachez donc que selon l’endroit où vous travaillerez et le secteur dans lequel vous exercerez votre profession, il vous faudra maîtriser différentes langues. Ainsi, le français sera privilégié dans l’hôtellerie et la restauration. L’allemand quant à lui sera fort utile pour travailler dans les banques, l’industrie ou les médias. Et il va sans dire que parler l’anglais est comme toujours un plus. Quant à la maîtrise du Luxembourgeois, il vous permettra de trouver du travail en contact avec la population.