Prérogatives et opportunités de travailler au Luxembourg pour les frontaliers

work

De nombreuses personnes se précipitent au Luxembourg pour y travailler. Les raisons ne manquent pas pour expliquer ce choix. Et l’on constate même qu’il existe des travailleurs qui résident en France tout en exerçant des fonctions importantes au Luxembourg. Car les perspectives d’évolution dans ce petit pays ne cessent d’attirer les étrangers. C’est donc à juste titre que les frontaliers n’hésitent pas un seul instant à traverser la frontière à la recherche d’un emploi. Une belle aventure à tenter !

Pourquoi travailler au Grand Duché ?

Il y a une pratique courante au Luxembourg qui veut que les travailleurs ne puissent pas toujours résider dans ce pays. Ils viennent pour la plupart des pays limitrophes tels que la Belgique, la France et l’Allemagne. Les uns et les autres choisissent cette destination tout d’abord parce que le SMIC est élevé, puisqu’il atteint 1900 euros par mois. Le salaire peut toutefois être plus élevé pour un emploi qualifié.
Par ailleurs, il est à relever que travailler au Luxembourg renfloue sans doute les poches des employés. Les secteurs d’activités les plus prisés sont l’hôtellerie, les finances et la médecine. Seulement, en contrepartie, le coût de la vie est proportionnel aux énormes gains salariaux. C’est qui justifie le retour des travailleurs vers leur pays de résidence chaque soir.

Les inconvénients de travailler au Luxembourg

Le Grand Duché est reconnu comme étant un pays dans lequel le temps de travail par semaine est de 40 heures et non 35 comme on le retrouve dans la plupart des pays. En plus, le potentiel chercheur d’emploi ne doit pas seulement parler le Français, mais avoir des connaissances de base en Anglais et en Allemand.
Par ailleurs, les longs trajets ne sont pas de nature à encourager les étrangers à travailler au Luxembourg bien que le droit du travail soit flexible.